conférences et médiumnités

Dimanche 24 septembre 2017

JEANNE RACAUD

Les faits : Une maman pardonne à l'assassin de sa fille lors du procès au tribunal

 

 

 

L'ouvrage : (messages médiumniques et témoignages) composé au rythme des messages  reçus, d'une femme "décédée" qui accompagne sa mère à vivre une  renaissance , constitue un véritable enseignement du pardon

 

 

 

Le témoignage de Jeanne Plas-Racaud

 

 

"Si ces Lettres n’étaient qu’une simple correspondance de messages entre une fille et sa maman, ce serait déjà merveilleux mais en relisant ces messages, je découvre que chacun d’eux est porteur d’un enseignement, de clefs qui peuvent  apporter un souffle de vie non seulement à moi mais à tous ceux qui vont les lire."  Jeanne

 

 

 

"J'ai pu pardonner à l'assassin de ma fille quand j'ai découvert le scénario de la vie '

 

 

 

Oui, Laurence a été assassinée ! C'est une réalité. "Oui Jeanne a pardonné, c'est une autre réalité mais dans cette correspondance entre  une fille et sa mère sur l'histoire qui les lie à travers le temps , ce qui est nouveau,  c'est l'annonce d'une possible compréhension, du sens que prend le pardon par une explication que seule, la" conscience" de Laurence pouvait lui apporter à partir d'un autre plan, d'une autre dimension car vivante, elle n' en avait pas le souvenir pour les raisons qu'elle explique à travers ses messages (si 'lon accepte d'envisager qu'il puisse y avoir une Vie avant la Vie comme l'on peut accepter qu'il y ait une Vie après la vie et  une communication  humaine possible entre les différents plans d'existence) .

 

 

 

Que nous croyons ou pas aux messages de l'au de delà, il y a des faits authentiques, un témoin qui est toujours vivant et un livre, bien réel,  riche  de conseils, d'enseignements qui peuvent résonner en nous car il traite de la vie, de la naissance, de la mort, de la destinée et pour celles et ceux qui ont envie de l'entendre  d'un sens possible de notre vie  au quotidien et cela au delà des mots, au delà du pardon, .

 

 

"Je suis née au départ de Laurence"

Maryline GROLAUD